24avril2014

Articles

Château de la Madeleine

Château de la Madeleine
 

 

 

Le château de la Madeleine , situé dans la Vallée de Chevreuse dans les Yvelines, est un des rares châteaux médiévaux des Yvelines en bon état. Il est facilement accessible, bien entretenu et dans un cadre parfait pour un pique-nique en famille. 

Le château de la Madeleine offre un beau panorama sur la vallée de l'Yvette. Il a été construit entre le XIe et le XIVe siècle. La Maison du Parc a été édifiée récemment à l'intérieur de l'enceinte du château. Le visiteur peut découvrir gratuitement et librement la cour intérieure, les remparts et la vue panoramique sur la vallée de Chevreuse, les caves (exposition sur l'histoire du château) et la Tour des Gardes.

En 2010 des fouilles achéologiques ont été réalisées. Il est inscrit à l’Inventaire supplémentaire des Monuments Historiques depuis 1948 et la propriété du Conseil général depuis 1981.
 

 


Informations
  •  Adresse : Château de la Madeleine  - Chemin Jean Racine  -78472 Chevreuse Cedex
  •  Téléphone :   01 30 52 09 09
  •  Heures d'ouvertures & Visites  :
  •  

  • L'entrée est gratuite et le petit musée aussi.

  • Les mardi, jeudi, vendredi et samedi de 14h à 17h30. Les mercredi de 14h à 17h30 de novembre à mars, et de 10h à 12h30 / 14h à 18h d'avril à octobre. Les dimanche de 14h à 17h30 de novembre à mars et de 10h à 18h d'avril à octobre.

  • En RER B direction Saint-Remy-lès-Chevreuse. Arrivé à la station, on peut le voir de loin. Il faut compter une bonne heure de marche et il faut prendre le seul chemin accessible en roller, à pied ou en vélo. Arrivé au village, vous pourrez monter qu'à pieds.

  • À noter que pour aller jusqu'au village il existe un petit ancien chemin ' chemin des petits ponts' le long de la source, sur ce petit chemin un grand nombre de laveries ancienne et souvent bien entretenue. Il existe même un séchoir à peau .

  • Baladobus : du 1er mai à la mi-octobre et les dimanches/jours fériés. Le départ se fait en Gare de Saint-Remy-lès- Chevreuse. Je n'ai pas essayé, mais pourquoi pas, plus de renseignements : 01 30 52 09 09

  • Voiture : Par la route A13 puis A12 direction Rambouillet, prendre la sortie Parc naturel régional de la haute vallée de Chevreuse, D58 puis D13 ou RN 118, sortie Saclay, puis D906 ou A6 puis A10, sortie Orsay, RN188, D95 puis 906 .... Honnêtement en RER c'est plus facile ! On peut y accéder également en voiture grâce à parking aménagé à quelques mètres...
    L'accès à pied est facile, mais demande un effort, les marches sont rudes et la pente très raide. Le château possède un petit musée gratuit, simple, mais efficace. Dans la petite maison construite en 1989, on peut entrer dans des caves voûtées exiguës, mais intéressantes et expliquées.
  •  

 

Historique
  Sources :  Documentations du château

   

Le château se trouve dans la vallée de Chevreuse et plus précisément dans le village de Chevreuse. La vallée est connue pour une histoire riche et ces châteaux dont celui de la Madeleine.chateau-de-la-madeleine-2

•    Les premières traces

Les premières traces écrites du château sont de 1024 avec Millon Ier sire de Chevreuse. Cette première mention n’indique cependant pas que la place n’était pas plus ancienne, mais c’est la seule trace existante irréfutable. Il existe notamment un certain Thibault File-Etoupe juste avant Millon Ier, mais sans aucune exactitude. Le château à cette époque n’existait pas, au mieux il y avait une bâtisse renforcée pour éviter les attaques de brigands, mais encore là peu d’exactitude.
Vers 1075, Gui Ier construisit le premier Donjon, il faut dire que l’emplacement est stratégique : il surplombe une bonne partie de la vallée de l’Yvette et possède plusieurs cours d’eau (appelés ru), élément très important pour l’époque. La vallée faisait la jonction entre la Normandie et la France et permettait notamment le passage entre la vallée de la Seine et celle de la Loire, notamment en direction de Chartres. L’aspect résidentiel et de défense ressemblait peu à ce que nous pouvons voir aujourd’hui, même si le donjon actuel reprend quelques formes, mais cela est relativement quand même bien éloigné. Le donjon de cette époque avait une particularité plutôt futée : au lieu d’avoir une entrée au rez-de-chaussée, l’entrée principale se faisait au premier étage accessible avec une échelle et/ou un escalier de bois, permettant de surplomber et de résister à un siège.
En 1108, Louis VI le Gros, assiégea le château, mais ne réussit pas à l’envahir.
1120, Construction de l’Aula. L’aula est une sorte de grande maison seigneuriale composée d’un étage et d’une ou plusieurs grandes salles où les seigneurs vivaient et surtout profitaient d’une vie souvent bien arrosée… Elle disparut vers le XVe siècle.
Les enceintes de fortification subirent divers changements radicaux. Composées au départ de terre-plein, vers le XIIIe siècle les premières murailles sont construites.
1140, une partie de la forêt avoisinante du château est coupée pour permettre l’extension et assurer une plus grande défense. On est dans une époque où les moyens guerriers tant en défense qu’en attaque se développent ardemment.
1192, Gui II de Chevreuse rentra avec Philippe Auguste de la croisade.
1272, quelques années après la mort de Saint Louis à Tunis, où son gisant repose en partie en Sicile, Anseau de Chevreuse fut nommé maréchal de Sicile.

•    La guerre de Cent Ans

Vers 1300 la guerre de Cent Ans fait rage et en 1370, l’enceinte du château bénéficia d’une extension importante, puisque tout le village fut entouré d’une fortification. Le château, celui que nous connaissons aujourd’hui, se renforça avec la création de mâchicoulis sur arcs et d’une fortification totalement renouvelée pour faire face aux progrès constants des nouvelles machines de guerre. Le roi Charles VI en 1384 offrit 100 francs (à l’époque bien évidemment la valeur était énorme) pour renforcer le village.
1417, dirigées par le duc de Bourgogne Jean sans Peur , les forces anglaises et bourguignonnes attaquèrent le château et s’en emparèrent. Ils ne restèrent pas très longtemps, mais c’est seulement en 1438 que les forces royales françaises reprirent le château.

•    A partir de la Renaissance

1543, le château est vendu à Anne de Pisseleu, favorite de François Ier.
1546, Francois Ier éleva l’ensemble en Duché.
1551, Charles de Lorraine ( archevêque de Reims ), acheta le Duché de Chevreuse .
1589, Occupation par les troupes de la Ligue.
1660 – 1661, alors que Racine est encore jeune il surveilla les travaux du château.
1663, Le duc de Luynes se vit offrir le château par la duchesse.
1692, Louis XIV, comme à son habitude, imposa l’échange du château contre le comté de Montfort; un an plus tard il céda ces terres aux Dames de Saint-Cyr.
1755, La chapelle de la Madeleine fut détruite sur ordre de l’archevêque de Paris.

•    La Révolution

La Révolution bat son plein et en 1793, comme beaucoup d’autres biens, il fut confisqué comme bien national.
En 1823 le château est transformé en ferme.
1853, le duc de Luynes acheta les ruines de la haute cour (indépendante aujourd’hui du château).
1940, le château fut enfin ! inscrit au patrimoine national des Monuments Historiques.
1978, Mr Goupil acheta le château, mais le revendit en 1981 au Conseil général des Yvelines.
En 1989 une maison, appelée la maison du parc, fut construite. Elle s’intègre parfaitement dans le château.
En 2005, le château est constamment en travaux et bénéficie d'une grande attention. Il est largement visitable et possède un cadre de toute beauté.

 



 
Texte écrit par Montjoye.net
Vérifié par Cécile Bricault

 

 
 

Photographies
 

montjoye logomontjoye.net est un site personnel sur les châteaux et patrimoine de France. Avec plusieurs centaines de visiteurs par jour, des milliers de photos et plusieurs centaines d'articles sur des sujets divers.