Publicité Intéressante

Traduction

frarzh-CNnlendeitjaptrues

0
0
0
s2smodern

 

Pont à Montévrain, dit "pont de Jeanne d'Arc"
 

 

Pont de Montévrain

 

Le Pont à Montévrain, dit aujourd'hui Pont Jeanne d'Arc et anciennement Arche  Bicheret, enjambe le Ru de Bicheret et donnait accès à Lagny-sur-Marne. Ce pont était utilisé pour prendre la direction des villes de Meaux, Melun, Coulommiers et Provins, route appelée à une époque "route d'Allemagne". Il a été remplacé en 1775 par un autre pont de pierre un peu plus en  aval. Construit probablement au XIVe ,voir début XVe, le pont a probablement été  utilisé à deux reprises par Jeanne d'Arc pour entrer et sortir de Lagny-sur-Marne afin de  prendre la direction de Provins et une autre fois de Melun,  en utilisant peut-être ,et approximativement, la D934 actuelle au moins jusqu'à Crécy-la-Chapelle. Il reste difficile cependant d'établir son trajet sachant la difficulté et la nécessité de ne pas forcément utiliser des routes trop évidentes, d'autant qu'on a très peu d'écrit sur ce sujet.

Chemin du Pont Jeanne d'Arc à Montévrain, dans le 77 Chemin du pont jeanne d'arc , côté de Montévrain

À gauche le chemin du Pont Jeanne d'Arc à Montévrain en direction de Lagny sur Marne, dans le 77, le pont y ait quasiment invisible, un travail initial de qualité permettant aux charettes d'affluer sans encombre le terrassement étant quasi parfait. À droite le chemin du Pont Jeanne d'Arc, côté Montévrain, aujourd'hui  aménagé. L'ensemble de la construction du pont, la largeur du chemin laisse supposer que la route était probablement très utilisée à l'époque, la qualité du pont et probablement son coût de construction ne laisse aucun doute à ce sujet.

Le Pont de Montévrain est un des ponts les plus anciens, en bon état, de Seine-et-Marne. La ville doit son nom  probablement à "mont évrin".

La légende locale voudrait que ce pont ait été construit pour la Pucelle d'Orléans afin de lui permettre de rejoindre l'église du XIe, qui existe encore, de Montévrain. Légende populaire et locale relativement infondée et improbable, peut-être liée à la proximité de l'époque de construction du Pont et de son passage à Lagny-sur-Marne, il serait intéressant cependant de savoir de quelle origine provient cette légende et de son époque. Le chemin du pont de Jeanne d'Arc ainsi que le nom attribué au pont actuellement est relativement récent, probablement au XXe, voir au XIXe,  anciennement le pont était simplement identifié comme Arche de Bicheret et l'apparition du nom de  Jeanne d'Arc semble apparaître lors de la mise en lumière de la Pucelle et de sa canonisation.

Si il n'est pas impossible que Jehanne ait priée dans l'église de Montévrain, vu qu'elle a dû passer devant ou a côté, rien et aucun élément ne permet de le confirmer historiquement parlant. Cette confusion pourrait s'expliquer, en partie, par le fait que cette église dépendait de l'Abbaye de Lagny-sur-Marne et que la légende populaire est toujours enclins à la voir  un peu partout. Vu sa popularité qui était déjà assez importante, y compris de son vivant, on a un bel exemple avec une des lettres d'Antonio Morosini, édité par Quicherat, écrite dans le courant de l'année 1429  :

"le 23 du mois de juin de l'an 1429, messire le dauphin, accompagné de la damoiselle appelée de son nom Jeanne , illuminée par l'Esprit saint, inspirée de Dieu, est entré à Rouen le 23 juin et eut la ville par accord, et que les Anglais se sont enfuis et en sont sortis miraculeusement, que ledit seigneur roi a pardonné à tous et a fait sa paix avec eux." Il est évidemment impossible que Jeanne soit à Rouen le 23 juin 1429....mais il est vrai qu'après la Bataille de Patay, il y a la volonté de certains conseillers et capitaines d'attaquer la Normandie, ce que la Pucelle ne voulait pas sur le moment préferant accomplir une de ses missions : faire sacrer le Roi  dans la cathédrale de  Reims. Il est vrai que le raisonnement des capitaines et conseillers n'étaient pas dénués de fondement, une grande partie des archers anglais présents sur le sol français ont été passés au fil de l'épée à la Bataille de Patay laissant la voie à la chevalerie française.

Le jugement de la Pucelle était cependant judicieux, sacrer le roi à Reims était un fait hautement symbolique difficilement contestable par la suite, ce qui la conduira après le sacre de Reims ,et sa tentative avortée de prendre Paris, de venir à Lagny-sur-Marne et de peut-être passer sur ce pont de Montévrain à son départ.

 

Autre face du pont, on remarquera ses contreforts qui n'existent pas sur l'autre versant

Autre face du pont, on remarquera ses contreforts qui n'existent pas sur l'autre versant.

 

sources principales : JBJ Ayroles " La Vraie Jeanne d'Arc ", Topic Topos, Wiki

 


Informations
  •  Téléphone :    
  •  Heures d'ouvertures & Visites  :
  • Accessible à tout heure, je déconseille cependant fortement de descendre dans le ru pour observer le Pont, si la descente est déjà ardue ... il est encore plus difficile de remonter.

 


Photographies
 


En ligne

Nous avons 5496 invités et aucun membre en ligne