23avril2014

André le Nôtre - Jardinier du Roi Louis XIV

André le Nôtre - 400 Ans André Le Nôtre, 400 ans
 Né le 12 Mars 1613 à Paris, baptisé dans l'église Saint-Roch - Décès le 15 septembre 1700 à Paris, inhumé dans l'église de son baptême.

Programmes  de l'année 2013 pour les 400 ans de Le Nôtre.
Saint-Germain-en-Laye :  [ Programme ]   Versailles : [ Programme ]   Vaux-le-Vicomte sa première réalisation personnelle : [ Programme ] Chantilly [ Exposition ]

 

André le Nôtre, 400ième anniversaire, Doodle Google 

André le Nôtre, 400ième anniversaire, Doodle Google

André le Nôtre est né dans une famille de Jardiniers. Dès son enfance il est baigné dans un environnement artistique lié à la nature et la jardinerie.  Son grand-père et son père seront notamment responsables du jardin des Tuileries , son parrain, contrôleur des jardins et bien sur Claude Mollet ( Premier jardinier du roi, il interviendra notamment à Fontainebleau, aux Tuileries mais surtout à Saint Germain en Laye, où il dessina et entretient certains des parterres des jardins en terrasses ) mari de sa marraine. 

Château Neuf, Château Vieux, Parc Le Nôtre en 1705Dans son adolescence il apprendra les mathématiques , la peinture et l'architecture et entre dans l'atelier Simon Vouet qui est le premier peintre de Louis XIII. Il y étudiera les principes du classicisme , notamment ceux de la perspective et se liera d'amitié avec Charles Le Brun également apprenti. Il travaillera plus tard avec François Mansart . C'est seulement assez tardivement vers ses 40 ans qu'il décidera de se spécialiser dans la Jardinerie. 

Grâce à Charles Le Brun qui va présenter Le Nôtre à Nicolas Fouquet , ce sera  le premier à lui proposer un  rôle à la mesure de son talent pour le château de Vaux le Vicomte. En effet il s'agira de sa première grande œuvre personnelle. Les  œuvres précédentes ont surtout consisté à améliorer, modifier ou recréer un jardin existant. En compagnie de ses amis Charles Lebrun et le Vau, ils vont à eux trois faire de ce château l'un des plus beaux et plus novateur de son époque. 

Paradoxalement c'est peut être  l'arrestation de Nicolas Fouquet qui va permettre au Jardinier de participer à l'élaboration de plusieurs grands domaines d'Ile-de-France et à l'étranger.

Vieillissant Le Nôtre arrête de travailler à 80 ans, assez agacé notamment par le fait que Louis XIV essaye de reprendre son travail et aussi bien sûr à cause d'un âge avancé pour l'époque ( et encore aujourd'hui ). Le roi accepte sa requête, Le Nôtre se retire mais jamais les relations entre Louis XIV et Le Nôtre ne cesseront, Le Nôtre étant très attaché au roi et le roi ayant pour Le Nôtre une certaine reconnaissance admirative. Au fond que serait Versailles sans les jardins de Le Nôtre ?

 

  • Chronologie

André Le Nôtre inhumé dans l'Eglise Saint-Roch, buste de Corsevoy et Epitaphe1613 : le 12 mars naît à Paris André le Nôtre, fils de Jean le Nôtre Jardinier du roi aux Tuileries. 

1635 : Il devient à 22 ans le  premier jardinier du Duc d'Orléans 

1637 : Il succède à son père comme Jardinier du Roi aux Tuileries 

1640 : Mariage avec Françoise Langlois 

1643 : La reine-mère , Anne d'Autriche, le nomme 'dessinateur des plants et parterres' 

1645 : pendant un an il va faire un rétrofit des jardins de Fontainebleau 

1648 : Il devient le dessinateur des Plants et Jardins du Roi 

1656 : Gaston d'Orléans fait appel à ses services pour les jardins du Luxembourg 

1656A partir de cette année, pendant 4 ans, il travaillera pour Nicolas Fouquet sur les Jardins de Vaux le Vicomte. 

1657 ( ou 1656 ) : Il est nommé contrôleur général des Bâtiments du Roi. 

Vers 1662 : plan de Greenwich pour le compte de Charles II d'Angleterre 

1662 : pendant 30 ans il travaille régulièrement  à Versailles

1663 jusqu'a 1672 : il travaille sur les jardins du Château de Saint Germain en Laye .

1665 à  1693 : il aménage le Château de Saint-Cloud pour Philippe d'Orléans. 

1666 : pendant 6 ans il recompose dans sa presque totalité les jardins des Tuileries à la demande du Roi. 

1669 à 1673 : Construction de la terrasse le Nôtre à Saint Germain en Laye

1670 - 1683 : Colbert charge le Nôtre de remanier le jardin de son château de Sceaux 

1670 : Projet pour le château de Racconigi vers 1670 

1674 - 1698 : Prends en main ,à distance, le projet de la Venaria Reale commandés par les souverains de Savoie 

1675 : Le Nôtre est anobli par Louis XIV . Il choisira comme blason trois escargots et un chou ! Un blason qui somme toute démontre un certain sens de l'humour, mais qui peut aussi avoir été inspiré de cette fable de La Fontaine : L'aigle et l'escargot ( supposition certes hasardeuse )

1675 : Il introduit Jules Hardouin , petit-neveu de François Mansart. Relation qui deviendra tendue avec le temps, Jules Hardouin ( qui prendra aussi le nom de Mansart ) empiétant de plus en plus sur le pré carré de Le Nôtre. 

1679 : Il part neuf mois en Italie accompagné de son neveu Pierre Desgots et si il est souvent émerveillé par tant de choses ,il estime  que « les jardins ne s'approchent pas de ceux de son pays » et semble donc assez déçu ( sur les jardins ) de son premier et dernier voyage en Italie. Il y rencontrera Gian Lorenzo Bernini ( dit Le Bernin ) à qui il éprouve une profonde admiration et le pape Innocent XI. Le Bernin proposera un projet à Louis XIV suite à la demande de Colbert et l'insistance de Le Nôtre. Projet retoqué mais remplacé par convenance par une statue équestre de Louis XIV que seul Le Nôtre tentera vainement de défendre. Elle sera en définitive mise dans les jardins dans un endroit peu voyant.  (1) 

La rencontre avec Innocent XI toucha profondément Le Nôtre : " Je ne me soucie plus de mourir, j'ai vu les deux plus grands hommes du monde, Votre Sainteté et le Roi mon maître" à  laquelle répondra sobrement le pape : "le roi est un grand prince victorieux, je suis un pauvre prêtre, serviteur des serviteurs de Dieu".. phrase qui va émouvoir André Le Nôtre au point d'oublier les protocoles en embrassant sur les deux joues le Pape... la rencontre durera plusieurs heures, fait relativement rare. (1)

1679 : Sur le chemin du retour il s'arrête à Pignerol où est enfermé Nicolas Fouquet ( ?) 

Rien ne prouve qu'il soit allé le voir, mais la discrétion était de mise à cette époque , il est fort probable que Le Nôtre, pour ne pas fâcher le roi et Colbert ait préféré  rester discret. Pour autant les visites étant surement très surveillés il me semble difficile que le roi ou Colbet n'ont pas eu vent de cette éventuelle visite. 

1679 - 1691Le Nôtre va intervenir sur le Château de Meudon suite à la demande de Louvois 

Avant 1693 : Il crée le jardin de Marly-le-Roi, la dernière grande résidence de Louis XIV. 

1693 : Louis XIV fait Le Nôtre chevalier de l'ordre royal de Saint-Michel, distinction rare réservée aux écrivains et aux artistes. Cependant il n’a jamais reçu le titre de premier jardinier dur Roi. (2)

1693 : Il cesse de travailler ( il a 80 ans ) et offre au roi, une grande partie de sa collection d'œuvre d'Art ( dont plusieurs tableaux de grande valeurs ) 

1694 : Il envoi par lettre ses instructions pour les jardins de Charlottenburg ( à côté de Berlin ) et ceux de Cassel en Allemagne. C'est son élève Siméon Godeau qui réalisera les travaux sur les plans de Le Nôtre. 

1698 : Il propose à Guillaume III d'Angleterre des plans pour Windsor. 

15 septembre 1700 : Mort d'André le Nôtre à Paris vers 4 heures du matin, il est enterré à l'église de Saint-Roch dans la chapelle Saint André comme il le souhaitait. Un buste fait par Coysevox et un épitaphe en est sa dernière demeure.

A la mort de Le Nôtre, le Mercure Galant ( édition septembre 1700 ) : "Le Roy vient de perdre un homme rare, et zélé pour son service, et fort singulier dans son art, et qui lui faisait honneur. C'est Mr. Le Nostre, Contrôleur Général des Bâtiments de Sa Majesté, Jardins, Arts et Manufactures de France. (...) Jamais homme n'a mieux su que lui tout ce qui peut contribuer à la beauté des Jardins..."

Epitaphe dans l'église Saint-Roch à Paris  

épitaphe dans l'église Saint-Roch à Paris

 

 

Sources Principales :

Le château de Vaux le Vicomte

(1) Erik Orsenna : Portrait d'un Homme heureux 

(2) http://www.lenotre.culture.gouv.fr/fr/ln/index.htm

 

 

Photographies
 

 

 

Vaux le Vicomte

Jardin de Vaux le Vicomte par le Nôtre

 

Jardin de Vaux le Vicomte - Parc le Nôtre

 

 

Terrasse le Nôtre à Saint-Germain-en-Laye

 la Terrasse le Nôtre à Saint-Germain-en-Laye

 

Parc le Nôtre Saint-Germain-en-Laye

Parc Le Nôtre à Saint-Germain-en-Laye. Il est un peu modifié des plans d'origines de Le Nôtre mais globalement l'esprit initial est resté ( voir ci-dessous )

Gravure de Mollet du Jardin réalisé par André le Nôtre tel qu'il pouvait être sous Louis XIV

Gravure de Mollet du Jardin réalisé par André le Nôtre dans la ville Royale de Saint-Germain-en-Laye tel qu'il pouvait être sous Louis XIV

 

Parc le Nôtre - Champ de Bataille - Normandie

Parc du Château de Champs de Bataille en Normandie. Probablement réalisé par Le Nôtre sans preuve formelle , comme très souvent avec le Nôtre. De toute beauté, il est presque entièrement fini par le propriétaire actuel.

 

Château de Versailles lors des Noctures, 2005

Château de Versailles lors des Nocturnes, été 2005

 

Parc le Nôtre du Château de Chantilly

Parc du Château de Chantilly ( 2007 )

 

 

 

Une vidéo que j'ai réalisé en 2011 de la Terrasse Le Nôtre à Saint-Germain-en-Laye

 

 


Vaux le Vicomte , Jardins Parc le nôtre, panasonic TZ7 ZS3

 

 

 

montjoye logomontjoye.net est un site personnel sur les châteaux et patrimoine de France. Avec plusieurs centaines de visiteurs par jour, des milliers de photos et plusieurs centaines d'articles sur des sujets divers.