Publicité Intéressante

Traduction

frarzh-CNnlendeitjaptrues

Quartiers Français de Rabat, Agdal

 

place rabat cardinal lavigerie al joulane

 

 

 

avenue de france rabat maroc

Les quartiers "Français" de Rabat sont d'anciens quartiers construits après 1912 lors du protectorat entre la France et le Maroc.  Rabat étant devenue la capitale administrative sous le protectorat et ensuite la capitale du Maroc indépendant, une grand nombre de constructions ont été réalisées entre 1920 et 1950. Ces quartiers avaient pour objectif d'y faire résider le personnel administratif, du personnel des entreprises françaises et de l'armée.

Les quartiers étaient adaptées selon le statut social : maisons avec jardins pour les officiers, chefs des grosses entreprises, immeubles plus luxueux et plus grands, pour les cadres administratifs,  d'entreprises et les sous-officiers par exemple, et immeubles simples pour les familles du "petit" personnel, soldats du rang et autres. Dans tous les cas, ces constructions étaient très modernes pour l'époque et permettaient par rapport à des petits villages français d'avoir un niveau de confort très largement supérieur en général ( eau courante etc ), d'autant que la météo particulièrement clémente à Rabat favorisait bien sur ce confort général.

Aujourd'hui ces quartiers sont prisés des marocains de classes moyennes principalement, on peut le constater par les voitures neuves récentes garées dans les rues, par leur qualité de construction notamment. L'ensemble de ces quartiers n'ont pas trop changé et sont plutôt bien entretenus, ce qui n'est pas forcément le cas de ce que j'ai pu voir dans les années 80 - 90 en Tunisie. Néanmoins pour les anciens habitants européens qui ont pu les voir jusqu'en dans les années 50, je conseille fortement d'y retourner avant qu'un grand nombre de travaux ne change totalement l'ensemble. En effet certaines maisons ont été détruites pour faire construire des nouveaux bâtiments plus moderne en 2016.

En tout cas pour un touriste français, la visite de ces quartiers vous fera plonger parfois dans les années 30 à 50, une vraie remontée dans le temps salutaire. On pourra remarquer qu'il y a eu une réelle volonté d'adaptée l'architecture de l'époque à son environnement, avec des bâtiments faisant un jolie mixte entre l'art arabe ( arabesque principalement ) et l'art de la construction française souvent très "carrée" et ordonnée. C'est assez étonnant également de voir que cette époque de construction à Rabat n'a pas grand chose à voir avec ce qui a été construit en France parfois à la même époque, en effet la plupart de ces bâtiments ont disparus car la qualité n'était pas forcément au rendez-vous, évidemment le fait que la météo soit très clémente y joue pour beaucoup.

 

 

  general carpentier colonel delaleu capitaine montcharmont port lyautey marocarmee francaise rabat

 

  Général Marcel Carpentier en Ier ( Général d'Infanterie ), en seconde position le colonel Delaleu ( Régiment du Génie ) et en troisième le capitaine Montcharmont (  1er chef de Bataillon du 31e régiment du Génie ( régiment d'origine marocaine ), Polytechnicien ). Port-Lyautey 9 septembre 1947 ( aujourd'hui Kenitra ). Défilé de l'armée Française à Rabat (  porte Bab-er-Rouah ).

 

 

 avenue des heros rabat avenue al abtal avenue des heros rabat avenue al abtal palais royal centre commercial

 

Maison avenue des Héros ( aujourd'hui avenue Al-Abtal ) occupée par un officier français jusqu'au début des années 50 ( photo gauche ), maison aujourd'hui détruite en 2015-2016 pour y construire un centre commercial en face du palais royal ( photo droite )

 

 

 

 cinema royal rabat la poste rabat  campus france rabat

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

  Cinéma Royal à gauche, toujours en activité, ancienne Poste au centre et Campus Etude à droite. 

 

 

Historique
source : source sur place, documentation diverses,

 

Photographies


En ligne

Nous avons 4601 invités et aucun membre en ligne