Publicité Intéressante

Traduction

frarzh-CNnlendeitjaptrues

0
0
0
s2smodern

Château de Gisors

 

castle gisors chateau de gisors

Le château de Gisors est un château de Normandie dans le département de l'Eure. Gisus-Ritum, qui signifierait  "gué-sur-l'Epte" est édifié à la fin du XIe siècle  il a été maintes fois repris par les Anglais et autant par les Français, ce château possède une architecture militaire de premier ordre, qui fait encore aujourd'hui référence. 

Aujourd'hui le château est plus connu pour la légende des Templiers qui auraient ,selon certaines personnes, planqué un trésor dans le château avant l'arrestation des Templiers par Philippe le Bel. Il serait surprenant que les Templiers auraient fait cela ici, puisque le château était sous la responsabilité de l'armée du roi de France. L'émission Secret d'Histoire est revenue sur cette légende notamment au château de Gisors. 

 


Informations & Visite
  • Adresse : Place de Blanmont - 27140 Gisors
  • Téléphone Ecole :  02.32.55.59.36
  • Heures d'ouvertures & Visites ( 2013 ) : 
  •  
  • Visite guidée : Durée : 1h. Tarif plein : 5 € Tarif réduit : 3 €  - Parking Gratuit en face du château
  •  
  • Entrée libre & gratuite  : pour la visite du château mais sans accès au donjon. Seule la visite guidée permet de le visiter.
  • Du 1er avril au 30 septembre :
    Visites guidées à 10H, 11H, 14H00, 15H30 et 17H, tous les jours sauf le mardi.

    Du 1er octobre au 30 novembre et du 1er février au 31 mars :
    Visites guidées à 10H30, 14H30 et 16H le week end. En semaine, sur réservation uniquement.

    Fermeture : 1er mai, durant le Son et lumières Gisors, la Légendaire © (avant-dernier week end de mai) et durant la Fête de la Libération (dernier week end d'août).

    Attention : Le départ des visites guidées se fait à partir de 3 personnes. La visite guidée comprend la découverte des caves et du donjon (vestiges dans la cour haute, accès à la terrasse), impossible depuis 2013 ( réouverture inconnue ). Aucune visite guidée du château n'est organisée aux mois de décembre et janvier.
Historique
Sources :  diverses


Dès 945, Louis IV fut contraint de laisser Gisors aux Anglais, qui en devint la capitale du Vexin Normand.

Le traité de 946 permit une brève trêve entre Lothaire et Richard Ier.

En 1066, Philippe Ier reconquit Gisors face à Guillaume le Conquérant.

tour du diable gisorsEn 1087, la motte de Gisors est construite par Guillaume le Roux et les premières constructions en bois apparurent. Le château prends  forme : mais c'est surtout la motte de 14 mètres qui donne au château sa spécificité actuelle. Guillaume le Roux fait édifier également le château de Château sur Epte dans une période similaire.

Le seigneur percheron Robert de Bellême et l’architecte Leufroy en furent les premiers défenseurs. La motte reste un mystère, car il faut bien le préciser, elle est artificielle. A titre personnel, je penche pour une réponse logique, pas vraiment mystique. En effet le château était parfaitement placé, mais le fait d'avoir surplombé la tour centrale permit d'avoir une vue de plusieurs kilomètres que la motte a permis d'étendre. Pendant des siècles, elle connut les plus grandes spéculations, notamment à propos du trésor des Templiers.
Il faut dire que Gisors est un emplacement stratégique important et très bien situé, sur une colline qui permet de surplomber la vallée de l'Epte. Gisors appartient donc aux multiples fortifications de la région, mais est l'une des rares à rester dans un état plutôt satisfaisant.

En 1101, Thibaud en devint le seigneur en pleine guerre franco-normande.

Vers 1116, la tour en bois fut détruite pour être remplacée par une tour que nous connaissons aujourd'hui en forme octogonale. La motte fut probablement renforcée pour accueillir cet édifice plus qu’imposant.
Le château vit notamment un moment important, puisque c'est dans ce lieu même qu’Henri le Jeune, fils de Henri II, négocia le mariage avec Marguerite de France, la fille de Louis VII, qui permit de donner en dot le Vexin et Gisors.
L’archevêque de Canterbury, Thomas Beckett, fut chargé d'établir les négociations en 1155.

Gisors est très lié aux Templiers : dès 1158, ils en gèrent la protection jusqu'en 1161. En effet la guerre ayant repris entre le roi de France et le roi d'Angleterre, les Templiers devinrent les gardiens préposés du château, mais ils furent pendus ....
En 1160, Henri II apporta des modifications importantes avec des surélévations et l'ajout de protection externe.

En 1161, le roi de France Louis VII le Jeune et le roi d'Angleterre y signèrent une alliance de courte durée, comme souvent à cette époque.
Philippe-Auguste est roi en 1180 à la mort de Louis VII. Très vite les hostilités reprirent et le roi de France voulut reprendre le Vexin. Il faut dire que le roi régnait sur un domaine relativement petit : la puissante Ile-de-France, l'Orléanais et le Berry.


En 1183, eut lieu un renforcement des défenses avec notamment un rempart de 800 mètres.

Dans les alentours de Gisors, Philippe-Auguste et le fils du roi d'Angleterre (futur Richard Cœur de Lion) conspirèrent contre le roi Henri II. Après la mort d’Henri II, quelques années plus tard, Richard s’empara de la Normandie selon l'accord.

La troisième croisade démarra en 1188 à Gisors, et une vague trêve permet pendant seulement quelques années d'avoir un calme relatif.
A son retour de croisade, bien plus tôt que le roi Richard Cœur-de-Lion, Philippe-Auguste voulut reprendre Gisors, après un accord en Sicile entre lui-même et le roi d'Angleterre. Cependant le commandant de Gisors refusa, sous prétexte qu'on ne pouvait rien prétendre si le roi était en Terre Sainte.

tour du prisonnier gisorsLe 20 juillet 1193, pendant que le roi d'Angleterre est fait prisonnier, Philippe-Auguste prit le château de Gisors, acte qu'il reconnut plus tard dans un accord à Issoudun en 1195.

Richard Cœur-de-Lion, sentant la menace française, entreprit de revenir en Normandie et reconquit assez rapidement les territoires autour de Gisors.

Pris en chasse, Philippe-Auguste se réfugia au château de Gisors et manqua par ailleurs de se noyer après l’écroulement du pont.



Richard Cœur-de-Lion mourut en 1198 au Château de Châlus dans des circonstances dramatiques et Jean sans Terre devint roi d'Angleterre. Une trêve fut établie avec le roi de France.


En 1199, le Vexin redevint officiellement français.Vers 1200, Philippe-Auguste et son fils Louis VIII attaquèrent et prirent la Normandie. Les guerres intestines entre la France et l'Angleterre reprirent. Philippe II gagna en 1214 la fabuleuse bataille de Bouvines et la même année naquit à Poissy Louis IX.

Jusqu'en 1419, le château de Gisors resta une possession française, mais la guerre de Cent-Ans y mit fin pendant quelques années. Le château fut assiégé trois semaines par le duc de Clarence. Pendant la prise de Gisors par les Anglais, le château subit quelques modifications importantes : fausse-braie, extension des caves, rempart de terre le long des fossés, pour éviter les tirs de l'artillerie lourde.

Il fallut attendre 1449 pour que Charles VII grâce à son lieutenant le Comte de Dunois reprenne la Normandie et Gisors.

Le château de Gisors est tenu par le gouverneur Richard de Merbury, chevalier anglais, seigneur de Tallegard, de Vignay, du Grippon et de Gondrecourt en Lorraine. Il décide de livrer le château en espérant faire libérer ses fils alors prisonniers après la prise de Pont-Audemer par le Comte de Dunois. Charles VII pour le récompenser, le nomme capitaine de Saint-Germain en Laye à vie, avec tous les profits et émoluments qui en dépendait. Gisors est donc libéré le 20 octobre 1449.

Elle resta à partir de cette époque définitivement française. Une tour de guet y fut construite avec une ouverture d'accès sur la tour. Henri IV utilisa le château comme liaison avec la Normandie, mais les progrès importants de l'artillerie mirent à mal la position stratégique de Gisors : les défenses en pierre ne pouvaient plus résister.

Vers 1599, le château fut donc déclassé du patrimoine militaire. Enfin le château fut classé Monument Historique en 1862.
Par rapport à la ville de Saint-Germain-en-Laye, ce site a une importance capitale, puisque, selon les différents possesseurs, ce château fut à la fois un danger omniprésent ou une première couverture.

 

 


 
•    Les mystères de Gisors et des Templiers

Même si le trésor des Templiers exista probablement, sans aucune certitude puisque Philippe-le-Bel eut le temps probablement de tout dilapider, il y a de forte chance qu'il ne soit aujourd’hui plus que très symbolique.
J'ai un avis plutôt rationnel sur le sujet. Sans vouloir nier que certains mystères sont en effet très étranges, il me semble qu’entre la vérité et les pures inventions de fantaisiste, il y a parfois une marge énorme. Je ne crois pas à des énigmes rocambolesques.
Mais les Templiers étaient puissants et riches, il y a donc de fortes probabilités que sentant le vent tourner, il y ait eu des caches secrètes, mais pas forcément au château de Gisors. Par ailleurs rappelons que leur plus grande richesse était souvent foncière et que l'argent récolté servait en grande partie à financer les croisades.

 

 

Vidéos

Secrets d'Histoire , sur la légende des Trésors des Templiers, permet d'éclaircir certaines supercheries qui encore aujourd'hui paraissent vraies à certaines personnes souvent crédule. Vous trouverez ici une partie de l'émission sur Gisors et les trésors des templiers.

 

 

Secrets d'Histoires - Templiers от Histoire & Patrimoine на Rutube.


 
 

Photographies


En ligne

Nous avons 5672 invités et aucun membre en ligne