Publicité Intéressante

Traduction

frarzh-CNnlendeitjaptrues

0
0
0
s2smodern

 La tour du Diable et la tour de Nessel
 

La Tour du Diable et la Tour de Nessel dans la ville de Mulhouse sont probablement des vestiges du château épiscopal brûlé par les bourgeois en 1262, elles sont été ensuite intégrées dans l'enceinte de la ville.

Voir aussi. la Tour Bollwerk à Mulhouse -  Hôtel de Ville - Châteaux d'Alsace


La Tour du Diable

Elle été bâtie probablement dans la deuxième moitié du XIVe siècle, cependant on ne retrouve sa trace qu'en 1435, la fenêtre et son encadrement semble correspondre en tout cas à cette époque. Son nom était alors « Wisse Turm » qui provient d'un habitant voisin de la tour Hans Wyss.
Par la suite elle change de nom Veltin Bernhards Turm, un autre habitant de la cité puis tour Saint-Bernard qui se disait alors Sankt Bernhardsturm et tour Saint-Valentin ou Sankt Veltin Turm.

Le terme de Tour du Diable, Teufelsturm,  est apparu probablement lors de la période du XVe et XVIe siècle où la chasse aux sorcières fut particulièrement rude en Alsace, exemple avec le village fortifié de Bergheim qui consacre une exposition à ce sujet.

Les sorcières y étaient enfermées, puis torturées et probablement exécutées sur place. La tour a également été utilisée comme Prison, les nombreux graffitis d'une des portes intérieures de la tour au musée historique de Mulhouse dans l'ancien Hôtel de Ville en est un témoin.
L'usage de la tour fut également une tour de guet, cependant l'ensemble des tours porte devaient avoir ce type d'utilisation, le chemin de ronde couvert qui pouvait monter jusqu'à 4-5 mètres de hauteur arrivait au premier étage de la tour. Elle faillit être détruite totalement en 1904 le 3 juin, elle a été restaurée en 1906.



Tour de Nessel
La tour de Nessel, aujourd'hui un lieu d'habitation et juste à côté une école , marque aussi l'arrêt du tranway de Mulhouse. La tour est en réalité une tour porte qui donnait accès à la ville. Construite probablement au cours du XIVe siècle, elle fut transformée en simple tour vers le mileu du XVe probablement pour des raisons de sécurité. Si la ville possédait selon les périodes 4 ou 5 portes, en réalité seules deux donnaient accès à la ville en temps de guerre ou d'insécurité. Elle a servi de prison et fut abandonnée après 1798 puis  vendue en 1803 à un bourgeois de Mulhouse.

Les portes de Mulhouse ont toutes été détruites au cours du XIXe siècle dans le but d'agrandir la ville alors en plein essor industriel :

1811 : porte de Bâle
1810 : porte Jeune , en lien avec les nobles de Junge ( Jungertor = porte jeune )
1810 : porte du Miroir ( Spiegeltor )
1810 : porte Haute ( Obertor ) détruite.



Informations
  •  Adresse : Tour de Nessel : arrêt du Tramway Tour de Nessel - Tour du Diable : rue de la  Tour du Diable,   68100 Mulhouse 
  •  Google Maps : Carte
  •  Téléphone : Office de Tourisme : 03 89 35 48 48
  •  Heures d'ouvertures & Visites de l'Hôtel de Villle et Musée Historique  : toujours visible mais ne se visite pas de l'intérieur.

 


Photographies
 


En ligne

Nous avons 4976 invités et aucun membre en ligne